• Yihong Yu

Dans l'intimité 2.0 d'un petit frère confiné : le joueur de hockey de 13 ans

Ça fait déjà plus de deux mois qu’on est en quarantaine. Deux mois qu’on ne va plus à l’école. Deux mois qu’on ne voit plus nos amis. Deux mois qu’on reste enfermés chez nous. Aujourd’hui, j’ai décidé d’interroger Vincent, mon petit frère de 13 ans, afin de savoir comment lui, il vit sa quarantaine.


Les adolescents sont dans une période où ils vivent une transition importante. C’est la période où ils forgent leur personnalité. Ils veulent avancer et créer. Et avec le confinement, nombreux sentent avoir perdu leurs moyens de le faire.


Depuis le confinement, mon frère et moi partageons le même toit à Montréal. D’habitude, j’habite seule à Québec et il habite chez nos parents à Montréal. Mais grâce à cette nouvelle situation, j’ai eu l’honneur de l’interroger et d’en apprendre davantage sur la façon dont il vit le confinement. Quelques observations :


  1. Le temps passé sur le cellulaire a augmenté considérablement... il a presque doublé!

  2. Les interactions par appel vidéo viennent vite combler son manque d’interactions en personne.

  3. Malgré tout, il réussit à faire une bonne heure d’activité physique par jour!


Le confinement entraîne des changements dans nos habitudes de vie, et le numérique vient jouer un rôle majeur pour garder contact avec les gens qu’on aime. Finalement, je pense qu’on pourra mieux apprécier tout ce qu’on avait peut-être tenu pour acquis lorsque le confinement sera terminé.

Contactez-nous

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn

Liens rapides