• Ines Boujelben

Dans l’intimité 2.0 d’un petit frère confinÉ: devenir chef, musicien, et podcaster en deux mois

Mis à jour : mai 31

Nous voilà confinés depuis plus de deux mois, le printemps est en plein essor, et pour plusieurs la routine « version confinement » est bien établie. Les changements entraînés sur notre quotidien ont fait l’objet de plusieurs analyses et réflexions. Cette semaine, on vous offre un deuxième témoignage, celui de mon petit frère, qui a 19 ans.

Mon frère et moi habitons deux provinces différentes. Lui étudie en Ontario; et moi, au Québec. Mais nous sommes à deux continents de distance de notre famille, avec nos amis éparpillés à travers le monde comme plusieurs jeunes de nos jours. La «distanciation sociale», et les applications comme FaceTime, Houseparty, WhatsApp, Skype, Google Duo, c’était déjà notre réalité pré confinement. Par contre, cette pandémie affecte beaucoup plus que nos modes de communication : comment se vit le confinement quand on était étudiant en résidence universitaire, mordu de sports d’équipe et musicien dans un jazz band? Eh bien, voici une petite discussion qui en offre un aperçu!



Ce petit exercice agréable nous a bien fait réfléchir. En fait, il s’est étendu bien plus longuement que ce que vous voyez! En voici l’essentiel :

- On retrouvait beaucoup plus de bien-être qu’on imaginait dans le face à face. En avançant vers une nouvelle normale post-pandémie, nous allons probablement apprécier nos relations sociales davantage et leur accorder plus de place.

- On devient créatifs! Des productions musicales aux enregistrements de podcasts, en passant par un gym « DIY », nos options de divertissement limitées nous poussent à imaginer des solutions de rechange.

- Pour mon frère, le temps devant les écrans, même augmenté, est un choix conscient et intentionnel. C’est approprié dans ces circonstances.

L’engagement avec le numérique est une expérience subjective et personnelle. Certains trouvent que leur usage accru en confinement nécessite un contrôle plus rigoureux alors que d’autres trouvent leur équilibre parmi toutes les possibilités d’engagement offertes virtuellement. En fin de compte, c’est la réflexion qui amène chacun à trouver ce qui lui convient selon sa réalité!



Contactez-nous

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn

Liens rapides